02. L’Art d’un Conteur

*Rythmé et à la fois poétique… vous trouverez la magie du conte*

Franck Sylvestre est né en France métropolitaine de parents originaires des Antilles. Il vit à Montréal depuis une quinzaine d’années. C’est un conteur dynamique au cœur rempli d’humour et de philosophie, à l’image de la tradition afro-caribéenne qu’il véhicule dans ses histoires adaptées à sa langue métissée et à son temps. C’est par un pur hasard qu’il est tombé sur un conte africain. Ce conte l’a profondément touché et lui fut décisif, car il décida de devenir conteur par la suite. Depuis ce temps, il lit ses contes et donne des ateliers de percussion dans les établissements scolaires. Il encourage la maîtrise des langues à travers l’enrichissement du vocabulaire chez les tout-petits. « Rappelons-nous que nous acquérons notre langue maternelle par les oreilles !  (Stimuli sonore et paroles). Imaginez alors la richesse qui peut se transmettre par le conte ! » Nous confie t-il.

Il est toujours accompagné de son tambour quil porte sur l’épaule ainsi que son tamboa. Ces instruments sonorisent l’envol des mots… Des mots parlés, des mots chantés. Il raconte avec humour des histoires inspirées du répertoire traditionnel. Selon cet auteur-conteur, « C’est vraiment avec les enfants que j’ai appris à garder cette fantaisie en moi. Le tambour et le tamboa, ce sont mes partenaires». La musique adoucit les oreilles des enfants, de plus cela leur ouvre des nouveaux horizons et leur permet de découvrir de nouveaux instruments ! Franck Sylvestre donne des ateliers de contes et de percussions dans le cadre du programme des goûts et des couleurs du festival Vues d’Afrique et le programme « la culture à l’école » du ministère de la culture, de la communication et de la condition féminine. Il n’est pas seulement un auteur-conteur, vous l’aurez devinez ! Il est aussi musicien, il joue de la batterie dans le groupe de musique du monde Dji Dji.

« Ses histoires voyagent comme des ambassadrices de la fraîcheur et comme de la joie dans le monde des adultes ».

« Le conte est porteur de sagesse ancestrale qu’il est toujours bon d’entendre…ou de réentendre. Et le plus beau, c’est que nous repartons  la tête remplie d’images, d’idées, de souvenirs et d’histoire à raconter

Source : http://www.francksylvestre.com/ 

 Fatou Saumah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s